Le pardon en Amour: un rituel d’équilibre dans le couple

téléchargement (19)

Le solstice d’hiver étant passé, les jours vont commencer à reprendre leur part de lumière aux longues nuits et à nous éclairer sur cette nouvelle année qui arrive, c’est bien entendu dans tous les sens du terme que ce nouvel éclairage nous apportera une orientation plus lucide après cette période cyclique de maturation propre à la réflexion. Ainsi, chacun se verra attribuer un itinéraire existentiel plus précis quant aux potentialités individuelles à suivre mais aussi devra composer avec son entourage, notamment en couple avec le conjoint en essayant de prendre des chemins allant dans la même direction ou du moins ne s’en éloignant pas trop. C’est au carrefour de ces itinéraires communs que devront se forger de nouveaux liens plus sincères et durables tout en se délestant de ceux qui n’ont apporté que l’incertitude, l’erreur et la discorde au sein du couple. Cette action de purification, cette volonté de mise en lumière de ce qui avait obscurci la relation s’appelle tout simplement le pardon.

Mais qui sommes nous pour pouvoir évaluer nos propres erreurs de jugement, les mensonges auxquels nous croyons sans nous l’avouer, nos attentes qui se muent en errements chaotiques, nos désaccords intérieurs qui font de nous des humains avec la si juste maxime « errare humanum est »? Nous ne pouvons en effet nullement pardonner à autrui sans nous avoir déjà pardonné toutes nos propres fautes, auquel cas nous commencerions immédiatement à nous mentir à nous-mêmes et à corrompre dans l’absolu l’idée même de notre propre rédemption. C’est ici un travail souvent difficile et ardu que de reconnaitre ses erreurs et surtout que de vouloir en réparer les conséquences cachées dans les rouages de notre for intérieur sans en ressortir avec le sentiment négatif de nous être perdu en route, d‘avoir dévié de notre objectif. A qui la faute? Elle est certainement du fait de notre nature si instable à être tenté par nos instincts et pulsions, à ne suivre que le plus évidement des chemins qui pourtant ne mène apparemment à rien alors qu’il est pourtant nécessaire de l’avoir emprunté pour en avoir expérimenté l’impasse dans laquelle on ne se laissera plus prendre, il y a en ce sens une initiation à la faute, un passage obligé à l’erreur pour ne plus la commettre.

C’est dans cette perspective positive qu’il faut voir ses propres erreurs, à des fins de perfectionnement et d’évolution, mais tout en sachant qu’il faut avant tout en avoir eu conscience afin de ne pas chuter de nouveau. Ce constat ne peut s’effectuer qu’avec une mise en miroir, une réflexion de soi sur soi, ce qui impose une prédisposition à en avoir l’occasion et les moyens. C’est paradoxalement via le regard d’autrui que s’effectue cette alchimie où l’on peut capter le reflet de soi-même via le miroir de celui qui renvoie l’image avec un filtre plus radical et moins faussé. Dans le couple se joue continuellement cette double métamorphose d’échanges et d’ajustements, une implacable mécanique de précision qui sait façonner les esprits, les corps et les âmes, de manière subtile et très certainement ésotérique par définition. Il s’agit ni plus ni moins du rituel dont j’ai parlé dans mon article précédent « flamme de l’amour et souffle de l’esprit ».

Bien entendu, il existe de grosses erreurs, des trahisons et des mensonges difficiles à avouer tant il est déjà compliqué de s’en libérer soi-même, d’en regarder en face l’existence telles de monstrueuses scories de notre Ego, de véritables parasites existentiels que les initiés placent irrémédiablement en négatif sur la balance de la dette karmique. Pour se défaire de ces entraves, véritables poids morts de l’existence, il faut en quelque sorte s’en dégager tout comme on éloigne le Mal, il faut exorciser ses erreurs, ses fautes et autres dépendances néfastes. En magie cette action passe par des rituels de révélation, de purification et de pardon à soi-même afin de pouvoir ensuite pardonner à autrui.

Le couple étant une entité fusionnelle de deux individus, il est aussi constitué des dettes cumulées des deux partenaires qui peuvent soit vivre avec, soit tenter de s’en défaire s’il y a incompatibilité existentielle à en porter la charge. La relation du couple n’est d’ailleurs que l’addition de ces dettes positives et négatives qui scellent l’amour ou en ébranlent les fondations, il est impérativement nécessaire de savoir pardonner et d’en attendre la réciproque afin que cet amour se renforce et perdure, auquel cas il se dissipera peu à peu pour disparaitre avec ou sans fracas. Le pardon dans le couple est ainsi un véritable rituel qui permet de rééquilibrer la relation en temps réel et selon les rythmes imposés par le contexte et par la période du moment qui conditionne aussi fortement cette faculté.

La nouvelle année est propice à la bonne marche du processus de rédemption et de pardon, il faut profiter de cette conjonction extrêmement favorable pour entreprendre ce travail d’éclaircissement, pour éloigner les ombres du passé ou réparer les erreurs afin qu’elles ne prolifèrent pas et ne sèment pas le chaos. Dans le cadre de mon activité j’aide à concevoir ce travail avec l’un des partenaires en élaborant des rituels complémentaires à la situation qui se présente dans un couple pour que celui-ci soit en position de se pardonner les erreurs passées et puisse s’en défaire ensuite résolument. Pour ce faire, n’hésitez pas à me joindre par téléphone au +229 66 85 99 36 ( appel ou whasapp ). Je vous dis à très bientôt pour commencer une Année 2019 que je vous souhaite excellente avec une nouvelle énergie libératrice pour vous et pour votre couple!

CONTACT :

EMAIL: maitrehounsi@gmail.com

TELEPHONE: +229 66 85 99 36 ( appel ou whasapp )

Classement ProClassement Pro